Syndicat Mixte de Rivières
du Bassin de la Dronne

9 ter rue Couleau
24 600 RIBERAC

Plan d'accès

SRB antenne de
La Rochebeaucourt

2, rue Larginière
24340 La Rochebeaucourt 

Tel : 05 53 91 98 78
Fax : 05 53 91 98 79

contact mail

Plan d'accès

radier-de-la-dronne.jpg

La Dronne et ses affluents

 

 

Le SyMAGE Dronne a fusionné avec le Syndicat Mixte du Bassin de la Lizonne le 1er janvier 2015. La nouvelle structure s’appelle le Syndicat de Rivières du Bassin de la Dronne.

Le contenu du site internet est en cours de finalisation...

 

Aménagement d’une rampe en enrochement en aval d’un pont communal sur la Donzelle à Lisle pour restaurer la continuité écologique

La Donzelle, d’une longueur d’environ 10 km, constitue aujourd’hui, un ruisseau de contexte intermédiaire de qualité sur le bassin moyen de la Dronne. Ce ruisseau est susceptible d’accueillir aujourd’hui une population de truites fario compte tenu de la bonne capacité d’accueil du ruisseau (présence d’habitats en nombre suffisants, pérennité des débits, qualité des eaux…).

travaux-PAP-Donzelle-ptLa présence de quelques obstacles à la continuité écologique pénalise les possibilités de circulation au sein du cours d’eau, la survie des individus en cas d’étiages exceptionnels (possibilité d’assecs comme en 2011) et d’échanges avec la Dronne. La Donzelle constituait historiquement un ruisseau à truite, pépinière de la Dronne, largement reconnu dans la région : les géniteurs du cours d’eau principal remontaient dans le ruisseau pour s’y reproduire (puis redescendre après la période de reproduction), les alevins issus du frai s’y développaient un an ou deux avant de redescendre et repeupler la Dronne.



prise-mesure-Donzelle-ptEn 2014, le Syndicat a réalisé une rampe en enrochement destinée à rétablir la continuité écologique à hauteur d’un pont sur la Donzelle aval, situé à 3 kilomètres de la Dronne. La rampe vise à rétablir la circulation des petites espèces piscicoles (dont les jeunes truites et le cas échéant les géniteurs qui pourraient provenir de la Dronne). A l’aval d’un pont, le cours d’eau présentait une chute difficilement franchissable et les travaux ont visé à créer une pente suffisamment douce pour le franchissement piscicole. Des blocs ont été implantés de manière à créer des veines d’eau où les poissons peuvent circuler en fonction de différentes conditions de débits et franchir le passage sous le pont.

La même année, un petit seuil à quelques centaines de mètres de la confluence a été supprimé car il pénalisait fortement les échanges entre le ruisseau et la Dronne.

Ce type d’aménagement a également pour objectif de permettre aux poissons de circuler au sein du cours d’eau lors des périodes d’étiage et de réchauffement des eaux pour trouver des habitats plus favorables lors des conditions critiques (retour vers la Dronne, déplacement vers des sources et résurgences où les eaux sont plus fraîches).

logo-cg24 logo-CR-aquitaine logo-AEAG LogoPPV  GIP

Mentions légales | Contact

Copyright © 2013. All Rights Reserved.